Voyage au pays des métallos

En hommage à René Ballet décédé le 1er janvier 2017

        Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"        

Référence : René Ballet, Des usines et des hommes, éditions sociales Messidor, 1987, 255 pages

René Ballet, journaliste communiste et grand reporter au journal L’Humanité, était aussi romancier et grand spécialiste de son ami, le romancier Roger Vailland à qui il a consacré de nombreux écrits dont une biographie publiée chez Seghers coécrite avec Élisabeth Vailland. Il est à l’origine, avec cette dernière, de la publication de la plupart des œuvres posthumes de Roger Vailland.

René Ballet connaît parfaitement le milieu ouvrier qu’il décrit dans ce livre ; il y a noué au fil des années de nombreuses amitiés. Il nous mène dans l’univers quotidien des ouvriers de conditions modeste, dans la lutte des militants syndicaux à travers de nombreux interviews et tente d’analyser, d’expliquer les conditions de son évolution.

Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"    Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"    Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"

« Ces discussions n’apportent pas de certitude », se plaint l’un des participants. « Elles soulèvent des questions ». Oui, il n’existe plus de certitude dans un monde en constante évolution où le travail se dématérialise, où l’usine n’est plus bien souvent qu’une structure de production anonyme, filière d’un grand groupe à la lointaine direction avec qui il est impossible de négocier. Le pouvoir managérial se dilue laissant les syndicats assez démunis face au manque d’interlocuteurs valables.

Le conflit de générations s’est aussi déplacé dans l’usine. Les "vieux" déplorent le manque d’implication des nouvelles générations. « Les anciens arrivent une demi-heure à avance pour bichonner les machines » remarque l’un d’eux sans aménité. Ce qui lui vaut cette réponse cinglante : « Ces machines dégueulasses… La seule chose à faire, c’est de tout brûler. »

Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"     Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"     Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"   Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"

Brûler l’outil de production, c’est un peu comme déposer les armes devant l’ennemi, cracher sur le sacro-saint outil de production ! Mais l’introduction (l’intrusion pour certains) de nouvelles technologies brouille les cartes et demande aux travailleurs d’inventer de nouvelles méthodes, de nouvelles manières d’agir.

 Le premier représente la vieille tradition ouvrière, le second vient du milieu agricole. À l’époque, les conflits sont bien avec le patronat mais aussi entre mentalités différents de travailleurs issus de milieux différents, forgés par l’usine ou médiatisés par la famille pour d’autres, avec une vision différente du patronat. Ce qui ne favorise pas vraiment la cohésion des travailleurs.

Avis partagés aussi sur les rapports avec la direction, en particulier sur les vertus de la participation chère au patronat : « La participation, c’est mieux qu’avant » ou plus radical « C’est un piège. » De là à ce que les travailleurs veuillent dépasser la participation et être partie prenante dans les discussions et les décisions…

L’imprimerie François à Ozoir-la Ferrière  dans la région parisienne. Pierre, le secrétaire du Comité d’Entreprise explique : « Les choix technologiques, les investissements, ce n’est pas seulement l’affaire du patron. Cela intéresse chaque travailleur ; c’est sa vie, son avenir qui sont en cause. Nous devons élargir notre champ d’intervention. »

 Chez RVI à Lyon-Vénissieux, on est peu à peu passé de la participation à l’intervention, à partir de discussions sur les "nouvelles méthodes de travail". Mais ils se méfient des actions de la direction qui pourrait récupérer à son profit ces différentes évolutions. Pour l’élargissement des tâches par exemple, certains craignent que la direction n’en profite pour faire exécuter aux ouvriers des tâches plus complexes sans les payer davantage.

Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"          Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"   Résultat de recherche d'images pour "René ballet photos"

Ces évolutions se font donc dans un climat de grande méfiance. Il fallait d’abord contrer les manœuvres de la direction, s’en saisir en s’efforçant de la retourner contre elle.  Par exemple, accompagner les changements tout en veillant à ce que RVI-Vénissieux ne devienne pas une simple usine d’assemblage.

On est loin du choix de la couleur des moquettes, de réunions qui traitent de tout sauf de l’essentiel ! On avance petit à petit vers un forme de relations qui se présente de plus en plus comme un véritable contre pouvoir, une force de propositions qui devient incontournable.
Ce qui est sûr, c’est que « aujourd’hui comme hier, l’intervention directe des travailleurs est un événement qui effraie plus d’un tenant des "idées nouvelles" parce qu’elle modifie fondamentalement ce qu’on appelle souvent "le jeu de la politique". »

Sélection bibliographique

* Le romancier
- Échec et mat, éditions Gallimard, 1960
- L’inutile retour, éditions Gallimard, 1962
- Dérive, éditions Calmann-Lévy, 1972
- Une petite ville sans mémoire, éditions Messidor, 1984
- L’organidrame, éditions Messidor, 1986

* L’essayiste et Roger Vailland
- Bourges, une affaire de cœur, éditions Messidor, 1985
- Biographie de Roger Vailland (avec Élisabeth Vailland), éditions Seghers, 1973
- L’œuvre romanesque de Roger Vailland, éditions Club Diderot, 1974
-  Les artistes de presse de Roger Vailland, 2 tomes, Éditions sociales/Messidor, 1984
- Préface au Saint-Empire, 1978 et à La Visirova, 1986 de Roger Vailland

* Accès au site Roger Vailland --

<><> • • Christian Broussas • René Ballet • °° © CJB  °° • • 28/02/2017 <><>